Le média de la transformation digitale

Marie-Christine Lanne (Generali) : Twitter permet le partage et l’influence

Marie-Christine Lanne(@Mc_Lanne), Directrice de la Communication et des Engagements sociétaux chez Generali France, fait partie des influenceuses du secteur de l’assurance sur Twitter. Son utilisation du réseau a changé son métier et reflète la stratégie plus globale de Generali, qui diffuse ses valeurs auprès de ses communautés.

Lire l’article ICI

MCLanneC’est l’une de ses fiertés professionnelles. A plus de 50 ans, Marie-Christine Lanne a été lauréate en 2014 de la catégorie « directrices de la communication » de la première édition du #LabcomWomen/TF1. Une récompense qui fait de la Directrice de la Communication et des Engagements sociétaux chez Generali France une des femmes digitales qui comptent. « J’étais surprise et honorée. J’ai ouvert mon compte Twitter fin 2011, à la fois pour comprendre comment marchait ce puissant réseau et parce qu’une Directrice de la communication ne peut ignorer les réseaux sociaux aujourd’hui. Cela fait partie du job », commente Marie-Christine Lanne qui n’oublie pas que ses débuts ont été accompagnés par ses trois collègues chargés des réseaux sociaux de l’époque : Jean-Philippe Henry (@Alcanter), Thomas Rudelle (@ThomasRudelle) et Hélène Mansier (@hmansier). Tous sont aujourd’hui très influents sur Twitter. Marie-Christine Lanne occupe de son côté la 6e place du classement des 20 principaux comptes d’experts en Assurance en France sur Twitter (au 31/12/2014), publié en février dernier par Alban Jarry (@Alban_Jarry).

Pour une communication conversationnelle

Depuis 27 ans chez Generali France, elle a vu les réseaux sociaux émerger puis bouleverser son métier. « Les plans d’actions dans la communication sont désormais cross-canal et les investissements entre médias classiques et digitaux se sont inversés, au profit des derniers. Nous sommes entrés dans l’ère de la communication conversationnelle où les médias deviennent des marques et les marques des médias. Le tout dans un contexte où le client a pris le pouvoir et où la communication descendante institutionnelle ne fonctionne plus. L’enjeu est de se mettre en capacité de capter son audience là où elle se trouve, sur les réseaux : nos clients, les acteurs du digital, les agents généraux, etc. Les entreprises ont aujourd’hui besoin d’être incarnées par des porte-parole. Les réseaux sociaux leur permettent d’y parvenir, en particulier Twitter », analyse Marie-Christine Lanne. A ses débuts, elle a souhaitait se faire sa propre religion des pratiques sur les réseaux sociaux. « Si LinkedIn permet de mettre en avant son profil professionnel, Twitter représente, selon moi, un outil de partage et d’influence majeur. J’y ai rencontré des personnes avec lesquelles je ne serai peut-être pas entrée en contact autrement. J’y trouve une mine d’informations et je suis des passionnés avec lesquels nous changeons nos points de vue sur certaines thématiques », analyse-t-elle.

Gérer des communautés et diffuser ses valeurs

Generali a un positionnement sociétal fort et communique sur des causes qu’il défend, notamment les problématiques climatiques et environnementales, mais aussi le développement durable et la Responsabilité Sociétale des Entreprises « Nous, assureurs, raisonnons en siècle ! Nous sommes donc engagés sur des phénomènes de fond qui impactent le monde de manière durable. Et sur Twitter, j’avance sur deux pieds : je suis à la fois lanceur d’alerte sur les risques environnementaux, et je diffuse aussi les bonnes pratiques et les solutions pour amener les 800 000 entreprises et professionnels que nous assurons à avoir une conscience sociétale et des comportements plus responsables », explique Marie-Christine Lanne, dont l’équipe se concentre aujourd’hui sur l’animation de communautés. Ce qui explique que Generali dialogue via Twitter sur différentes thématiques : l’entrepreneuriat et le sport responsable, l’environnement.

Une culture numérique interne forte

Generali France dispose d’un comité des médias sociaux avec d’une équipe de community managers issus de différentes directions. « Toutes nos actions sont désormais relayées sur les médias sociaux. Mon équipe et moi avons développé une culture numérique opérationnelle. Par exemple, nous avons réuni un jury d’experts pour déterminer les lauréats des trophées du Sport responsable 2014. Avec 5 twittos, dont une personne au livetweet, et sans rien dévoiler du résultat, nous avons touché 128 000 comptes et obtenu 300 000 affichages ! Aucune action de relation publique traditionnelle n’aurait obtenu un tel score. Certes, Zinedine Zidane était le président de notre jury, mais cela prouve la puissance de viralité et d’influence de Twitter », raconte Marie-Christine Lanne qui insiste sur la nécessité que la Direction montre l’exemple et donne l’impulsion à l’ensemble de l’entreprise.

A la fois sur Twitter, LinkedIn, Google+, Marie-Christine Lanne utilise aussi Scoop It pour réaliser une curation de contenus qui alimentent ses réseaux sociaux et ceux de Generali France. Elle aime à dire qu’elle twitte comme elle respire. Une femme digitale au souffle inspirée.

L.K

@LaureKepes

 

 

Messages connectés

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *