Le média de la transformation digitale

Les assureurs innovent avec à l’économie collaborative

L’économie collaborative offre de nouvelles opportunités aux assureurs obligés de repenser leurs produits en fonction de l’usage et non de la propriété. Ils peuvent ainsi conquérir de nouveaux marchés et se faire connaître auprès d’une nouvelle clientèle. Exemples.

L’économie collaborative, c’est quoi ?
Appelée aussi économie de partage, elle recouvre à la fois de nouvelles formes de consommation (comme le co-voiturage avec Blablacar, la location d’appartements entre particuliers, comme Airbnb, ou de bateau comme Click&Boat), de nouveaux mode de vie (comme le co-working, l’habitat collectif, les jardins partagés), le financement collaboratif (le crowdfunding, le prêt d’argent entre particulier, comme le Lending Club, les monnaies alternatives, comme le Bitcoin), ou encore la production contributive (Fablabs, maker spaces)…

De nouvelles opportunités pour les assureurs
91% des Français pratiqueraient la consommation collaborative sans le savoir, selon un récent sondage réalisé par 60 millions de consommateurs. Le marché existe et offre de nouvelles perspectives aux assureurs qui doivent repenser leurs offres. Car cette nouvelle économie repose sur le partage et l’usage et non la propriété. Dans beaucoup de situations, l’assurance est proposée directement aux consommateurs. Les assureurs ont donc intérêt à conquérir un marché en pleine expansion. Par ailleurs, ils ont intérêts à se positionner pour éviter des litiges complexes. Quelle assurance s’applique en cas d’accident avec une voiture d’auto-partage : celle du propriétaire ou celle de l’entreprise d’auto-partage, par exemple ? Dans ce contexte, les compagnies d’assurances ont une carte à jouer. Certains s’y sont déjà aventurés.

Allianz et Drivy
Depuis le 1er janvier 2014 Allianz assure Drivy, un service en ligne de location de voiture entre particuliers. Allianz a conçu un contrat spécifiquement dédié à ce type d’usage. Le site de Drivy précise : « Pour chaque location effectuée sur Drivy, notre assurance remplace automatiquement celle du propriétaire de la voiture, pendant toute la location. » Le coût de l’assurance est inclus dans les prix affichés sur le site. Il représente environ la moitié de la commission perçue par Drivy.

Allianz explique de son côté que « Ce partenariat s’inscrit dans la volonté d’Allianz d’accompagner les nouveaux usages et l’évolution des nouveaux modes de consommation collaboratifs, en particulier dans le domaine de la mobilité durable. »

drivy

MMA : Livop  et Tripndrive
MMA assure Livop, un service de location entre particulier mis en place depuis 2010. L’innovation : aucun échange de clefs entre les utilisateurs car Livop utilise un boîtier embarqué qui permet l’ouverture/fermeture et la localisation des voitures de leurs membres pendant leur temps de location, ainsi que l’établissement du nombre de kms parcourus et le temps d’utilisation du véhicule.
Là encore le contrat d’assurance prend le relais de l’assurance des propriétaires de voitures membres de Livop pendant le temps où leurs véhicules sont conduits par  les locataires inscrits chez Livop. A noter : le loueur ne subira aucun impact sur son bonus/malus

MMA assure Tripndrive, un service d’autopartage pour les voyageurs à  l’aéroport ou à la gare.  Le principe : un voyageur peut laisser sa voiture à l’aéroport ou à la gare et la louer le temps de son déplacement. A noter : Le loueur bénéficie du parking gratuit.

Livop

MACIF et Deways
MACIF assure Deways, un service de location de voitures entre particuliers par d’affinité, autrement dit entre loueurs et vendeurs qui se font confiance car ils appartiennent à la communauté Deways. Les contacts se font en fonction de la situation géographique et les membres qui s’apprécient partagent leur voiture.  La Macif a fait preuve d’innovation en proposant une assurance intégrée au modèle économique de Deways et qui repose sur l’utilisation effective des véhicules dans le cadre de la communauté.

deways

APRIL et Switcharound
APRIL, via sa filiale APRIL International voyage, assure Switcharound, le service de sous-location légale d’appartements entre étudiants. L’offre d’assurance a été créée sur mesure par APRIL, qui assure tous les logements proposés sur le site.

Swicharound

MAIF :  Blablacar et Koolicar
La MAIF est un assureur actif dans le secteur de l’économie collaborative qu’elle souhaite ouvertement promouvoir et soutenir. C’est elle qui  assure Blablacar, le leader du marché de la location de voitures entre particuliers.
Le site la MAIF fait d’ailleurs la promotion du covoiturage. On peut lire : « Alléger le budget auto, simplifier le stationnement, réduire les émissions de CO2 … le covoiturage présente plus d’un avantage. La MAIF vous encourage à mutualiser vos frais et vos trajets. »

Déjà assureur de Koolicar, site de location de voitures entre particuliers qui propose comme Livop une technologie embarquée (la Koolbox), la MAIF est passé à la vitesse supérieure en entrant au capital de la start-up en septembre 2014, à hauteur de 2,6 millions d’euros.

koolicar

AXA et Click&Boat
AXA se différentie en se positionnant sur un secteur de niche et plu haut de gamme qu’est la location de bateaux entre particuliers. AXA Yachting Solutions assure Click&boat, qui se veut le Airbnb du bateau.

 click & boat

 L.K

Messages connectés

3 Commentaires

  1. Pingback: Les assureurs innovent avec à l’&e...

  2. Pingback: Les assureurs innovent avec à l’&e...

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *