Le média de la transformation digitale

Innovation : le digital ouvre les frontières de la création

cover_editor!Le digital apporte un souffle nouveau aux entreprises en matière d’innovation. Pour se rapprocher  des besoins de leurs clients beaucoup se lancent dans la co-création, invitant leur client à inventer  avec elles les offres de demain. Cette open innovation peut prendre des formes diverses : «focus  group», «brainstorming», observation des communautés en ligne, concours de créativité ou encore  «crowdsourcing». Les exemples sont nombreux. Celui de Décathlon est emblématique. L’entreprise a  ouvert sa plateforme de co-création, Open Oxylane (maison mère de la marque), en avril dernier. Le  principe : les clients et les salariés du groupe peuvent présenter une idée et voter. Il s’agit d’une  ouverture rendue possible grâce au digital. Une nouvelle façon de créer qui s’impose aux marques qui cherchent à constituer des communautés pour faire de leurs clients leurs meilleurs ambassadeurs. La co-création permet ainsi de récolter davantage d’idées proches des attentes du marché, d’enrichir la réflexion et d’accélérer l’innovation. Elle soulève aussi des questions. A qui appartiennent les idées ? Faut-il rémunérer les consommateurs/créateurs ? Comment orchestrer le management de cette innovation en interne ? C’est une révolution qui s’est engagée avec la co-création, touchant à la fois les process de travail, la communication et l’organisation des entreprises. Pour réussir, il faut de l’écoute, de la confiance et un management adapté. Et surtout accepter de lâcher prise pour déléguer aux clients une partie de ses domaines réservés.

Laure Kepes

Messages connectés

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *