Le média de la transformation digitale

Guénaëlle Gault : Chief Digital Officer chez TNS

Depuis deux mois, Guénaëlle Gault est Chief Digital Officer Europe du Sud, France et Benelux pour le groupe TNS, après 9 ans passés au sein de la Business Unit Stratégies Opinion de TNS Sofrès. Portrait d’une femme qui espère voir son poste disparaître d’ici 5 ans. Sinon, c’est que le job n’aura pas été fait.

laure

Elle maîtrise les enjeux du numérique, parle digital, possède un joli compte twitter @LaGuirlande, surtout performant, avec près de 2500 abonnés et plus de 5 000 tweets publiés. Guénaelle Gault n’affiche pourtant pas le parcours classique qui conduit de la case « Grande Ecole » à celle de « Direction ». Après une de Maîtrise de philo, Sciences Po Rennes, un DEA de sociologie à l’EHESS, un premier emploi dans une agence de communication, cette littéraire est aujourd’hui une connected woman. Elle fait partie des rares officiels Chiefs Digitals Officers français. Sa mission ? Structurer au niveau local la transformation numérique de TNS, 2e groupe mondial d’information marketing et d’études de marché, qui emploie 15 000 collaborateurs dans 80 pays. « Je représente une sorte de courroie de transmission, de Hub, dont la vocation est de faire remonter les bonnes pratiques et de les harmoniser à tous les niveaux de la chaîne de valeur de l’entreprise », explique Guénaëlle Gault. Rattachée directement à la Direction de la Région, elle porte la casquette de CDO depuis seulement deux mois. « Le groupe a ouvert un chantier de transformation globale. Lorsque je dirigeais la BU Stratégies Opinion de TNS Sofres, on m’a demandé, en début d’année, de m’occuper aussi de l’accélération du déploiement digital de l’entreprise. Très vite, il a été décidé de créé un poste à un niveau non plus local mais régional, car il s’agit d’une fonction transverse qui impacte tous les services et toutes les directions », souligne Guénaëlle Gault.

Diffuser la culture digitale

Cette évolution correspond à un degré de maturité du groupe où l’évangélisation interne a déjà porté ses fruits. « Le digital n’est plus l’affaire de quelques experts, c’est une culture à diffuser » insiste Guénaëlle Gault. Et Si tous les collaborateurs n’ont pas adopté le numérique de manière homogène, plus personne ne remet en question le digital. Résultat, le groupe peut se lancer à grande vitesse dans sa mutation. Ce qui implique des changements d’organisation et de management. « Nous partageons davantage nos expériences en interne, nous sommes plus agiles, le management plus ouvert, ce qui suppose d’accepter de moins contrôler et de lâcher prise », témoigne la CDO.

Du Big Data au Smart Data

TNS accélère sa transformation digitale en s’appuyant sur ses compétences en matière de Big Data, l’or noire du XXIe siècle. « Certes, mais encore faut-il savoir comment le raffiner ! », lance Guénaëlle Gault. Car pour TNS,  il ne s’agit plus de produire de la donnée, mais de savoir combiner les bons signaux, en fonction des besoins, de les analyser et de les transformer en informations pour aider ses clients à prendre des décisions. « Jusqu’à présent, nous posions beaucoup de questions. Aujourd’hui, notre métier est aussi d’analyser ce qui s’exprime spontanément sur le web, notamment sur les réseaux sociaux et de rendre ces données intelligentes », précise Guénaëlle Gault. Un changement de positionnement qui transforme en profondeur le métier et les offres de TNS.

Dans 5 ans, le groupe devrait être full digital et Guénaëlle Gault face à un nouveau défi.

L.K

Messages connectés

2 Commentaires

  1. Pingback: Transformation digitale:RH et opéationnels en décalage

  2. Pingback: Magali Noé, CDO de CNP Assurances : La « fée digitale », un accélérateur d’évolution

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *