Le média de la transformation digitale

Digitaliser le code des assurances

laure

Le 12 novembre dernier, la CNIL et les professionnels de l’assurance ont présenté un « pack de conformité » qui devrait permettre aux assureurs de simplifier leurs déclarations de conformité administratives, de « mieux maitriser les risques inhérents à une collecte et à des traitements de données personnelles toujours plus massifs à l’heure de la révolution numérique », et d’élaborer de nouveaux produits et services innovants, respectueux de la vie privée. Avec le Big Data et les objets connectés, le secteur l’assurance se lance en effet dans une mutation inédite. Avec pour conséquences de modifier son métier, davantage orienté vers le service et la prévention. En connaissant mieux le comportement des clients, l’assurance tend à se personnaliser de plus en plus, remettant en question le principe de la mutualisation des risques. Et quid de la Loi Evin qui interdit l’augmentation des tarifs en se fondant uniquement sur l’évolution de l’état de santé d’un assuré ? Alors si le pack de conformité représente un premier pas vers la prise en compte de la digitalisation de l’assurance, le code des assurances ne pourra se passer très longtemps d’une adaptation à la transformation digitale du secteur.

Laure Kepes

Messages connectés

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *