Le média de la transformation digitale

Big Data : recherche compétences désespérément

Le Big Data nécessite des compétences particulières pour exploiter la substantifique moelle des données. Seulement voilà, les DRH et les cabinets de recrutement courent après les profils de ceux qui sauront créer de la valeur grâce à cette manne. Pour pallier le manque de compétences, les grandes écoles créé de plus en plus de masters spécialisés et des chaires dédiées au Big Data, à l’image d’HEC, de Polytechnique, ou de l’Essec. L’objectif : former des hauts potentiels pour manager et analyser le traitement des données. Il n’est pas certain de trouver le « tout en un » espéré par les entreprises. Grenoble Ecole de management a lancé en septembre dernier un Master Spécialisé Big Data, avec l’Ensimag. L’ambition affichée est claire : créer une formation pluridisciplinaire accessible aux ingénieurs et aux élèves de GEM ESC. Pour autant, un an suffira-t-il à élève d’école de commerce pour acquérir les compétences d’un Data Scientist ? Il est plus probable de voir les scientifiques occuper de tels postes. Quoi qu’il en soit, l’ouverture et le décloisonnement des disciplines ne peuvent qu’enrichir la culture de chacun pour aborder les enjeux digitaux à venir.

Laure Kepes

Messages connectés

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *