Le média de la transformation digitale

AssurDeal et le Cercle LAB s’associent pour accompagner la transformation digitale de l’assurance

Digital-insurance.me est créé par trois acteurs, dont deux partenaires spécialistes du secteur de l’assurance et des services financiers. Regards croisés entre Guillaume Rovère, co-fondateur et dirigeant d’AssurDeal et Gilles-Emmanuel Bernard, président du Cercle LAB.

Pourquoi lancer une plateforme dédiée à l’innovation digitale aujourd’hui ?

Guillaume Rovère, co-fondateur d’AssurDeal
L’assurance n’évolue pas en hors-sol. Elle est souvent un partenaire puissant pour accompagner les évolutions sociétales majeures. Proposer un espace d’échange, d’information, de découverte, d’accompagnement, sur le sujet de l’innovation digitale dans le secteur de l’assurance, nous a semblé l’occasion d’ouvrir le monde, souvent perçu comme hermétique, de l’assurance. Cette démarche a pour vocation de faire communiquer des conceptions différentes de l’avenir de l’assurance du fait des évolutions technologiques, des changements d’habitude de consommation, de la mutation des attentes des assurés en matière de transparence et de services. La vulgarisation, la confrontation d’idées et l’explication permet de faire passer des messages, d’exposer les avantages et les contraintes pour décider de faire évoluer son organisation, sa stratégie, ses ressources, ou non.

Gilles-Emmanuel Bernard, président du Cercle LAB
La problématique du digital fait rêver et effraie les assureurs et les sociétés de services financiers. Quoi qu’il en soit, elle fait partie de leur priorité dans les années à venir. Nous souhaitons apporter matière à réflexion, donner à lire des retours d’expériences et relayer les bonnes pratiques pour faire le tri parmi tous les fantasmes que suscite parfois la question de la transformation digitale. Car il ne s’agit pas d’un enjeu de communication. Les réseaux sociaux, le Big Data, le Cloud, permettent de communiquer différemment, mieux et plus vite. Mais le digital modifie aussi les modes de vie et de consommation de manière radicale, ce qui oblige les entreprises à repenser leur business model.

Comment le Cercle LAB peut-il contribuer à encourager la transformation numérique de l’assurance?

Gilles-Emmanuel Bernard
En apportant ses méthodes de travail et de réflexion. Nous pouvons donner des inputs provenant d’autres secteurs économiques. Notre philosophie est de progresser avec les acteurs par l’échange d’expériences et de réflexions, au travers de nos clubs. Digital-Insurance.me représente un moyen supplémentaire de partage pour contribuer à nourrir le débat sur un chantier majeur de l’économie.

Comment AssurDeal peut-il contribuer à encourager la transformation numérique de l’assurance ?

Guillaume Rovère
AssurDeal vient de fêter ses trois ans d’existence. La vocation de notre démarche est d’apporter aux intermédiaires en assurance et patrimoine, des outils jusque-là réservés aux grandes structures. En matière de transformation numérique, AssurDeal arrive sur le marché avec une offre de référencement qui va permettre aux indépendants de pouvoir exister un peu sur internet face aux mastodontes que sont les compagnies, mutuelles, comparateurs, etc… AssurDeal anticipe les évolutions des attentes des courtiers pour leur apporter des réponses pragmatiques. Un intermédiaire en assurance attend d’internet qu’il simplifie sa relation avec ses prospects ou clients en lui donnant plus encore de proximité. L’intermédiaire ne se pose pas la question de savoir s’il lui faut oui ou non un site internet mais à quoi ce site pourrait lui servir pour gagner en efficacité. AssurDeal décharge l’intermédiaire de chercher à comprendre les subtilités du web en mettant en action des équipes d’experts.

Quelle est votre vision dans enjeux du digital dans l’assurance ?

Gilles-Emmanuel Bernard
Une des grandes caractéristiques de la mutation numérique des entreprises est qu’elle est dictée par le comportement, les usages et le souhait des consommateurs. Jusqu’à présent, les assureurs et les services financiers pensaient surtout à créer des avantages compétitifs. Désormais, les enjeux ne sont pas dictés par une rationalisation des couts, mais avant tout par le parcours et l’expérience client. Ce qui implique de transformer les modes de pensées, les organisations, le management, les RH… Bref, toute la chaîne de valeur d’une entreprise est impactée. Par ailleurs, le digital impacte tous les pans de la vie quotidienne : la santé, le transport, l’énergie… Et donc l’assurance et la banque qui agissent à tous ses niveaux. Sans parler des nouveaux risques qui apparaissent et qu’il faudra assurer, comme ceux liés à la cybercriminalité, les risques technologies, ou l’exploitation frauduleuse des données.

Guillaume Rovère
Le digital dans l’assurance est une évolution naturelle des choses où le client souhaite plus de transparence, plus de disponibilité, plus de proximité et tout cela à des conditions optimisées.
Qui peut penser que le digital est un sujet ? Il n’y a pas débat. Le digital dans l’assurance, c’est simplement l’assurance avec son logiciel à jour. Le client a toujours raison. Tenter de freiner le digital ou ne pas l’intégrer dans les gènes naturels d’un écosystème, c’est comme refuser de voir que la roue est une évolution fondamentale en 3100 avant J.-C.
Par ailleurs, on nous parle chaque jour de Big data, de Smart data, de Cloud, de e-Santé, d’objets connectés, etc… On entend partout que les assureurs vont vouloir détenir des informations, jusque-là confidentielles sur notre santé ou encore sur nos déplacements afin « d’affiner » leur tarif… Cela inquiète certains et en premier lieu, les organismes en charge de l’informatique et des libertés. La sensation d’être traqué par « Big brother » pourrait rapidement devenir un frein majeur dans le déploiement d’une technologie.

Interview réalisée par Laure Kepes

Messages connectés

2 Commentaires

  1. Pingback: AssurDeal et le Cercle LAB s’associent po...

  2. Pingback: AssurDeal et le LAB accompagnent la transformation digitale | Un Assureur Connecté

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *